Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2019 4 23 /05 /mai /2019 14:17

.

 

 



      Le 19 Mai 2019.                                                                 Plan d'eau de Rumilly (Haute-Savoie).

                                    Format  " M "  :  

                               Nataion  1,4 kms; Vélo  37 kms; Course  9 kms.                  

 




 



     Mon classement                 -  Temps Total  :  2 h 20 ' 30 ''  ..........  66 ié  Scratch.   (6 iè V2).


                                              
                                             -  Détails  :  Natation           ................  0 h  26 '  09 ''  (81 iè).


                                                                                  T1  ..............  1 ' 18 ''     (40 iè).

 

                                                               Vélo                ................  1 h  09 '  04 ''  (51 iè).

 

                                                                                   T2 .............  1 ' 50 ''   (207 ié).


                                                              Course             ................  0 h  42 '  11 ''  (125 iè).

 

                                             -  Participants  :  350 Partants et 8 Abds                 (18,8 %).

 


 

 

   Après les championnat de France de duathlon à Bourg-en-Bresse, je me rend à Rumilly, pour mon traditionnel "premier" triathlon de la saison.

 

   Il pleut quand je part de la maison et ce n'est donc pas super motivé que je prend la route direction la "frontière" Savoie / Haute-Savoie. Je passe à Aix-les-bains, prendre mon Père, qui me fait le plaisir de m'accompagner sur cette compétition.

    Le temps, bien que très menaçant, est pour le moment sec de ce coté-ci. Je suis toutefois bien content de m'être inscrit sur le format "M" car l'eau est annoncé à 14,5 °C et il ne fait pas très chaud. (3°C au sommet du Mont Semnoz, point culminant du format "L").

   

   

    Le départ est donné à 12h30.

   Je me suis échauffé à sec (Course à pieds + exercices) car l'eau est gelée et je préfère ne pas aller nager, de peur de me refroidir.

  Je prend un excellent départ et je ne suis pas trop gêné. L'eau est froide mais finalement ce n'est pas dramatique et j'arrive à faire abstraction. Cette discipline ne se passe pas trop mal, même si je n'ai pas un très bon ressenti. Je fais une prestation "dans mes cordes" sans plus.

    J’effectue par contre une bonne transition et m'élance sur le vélo à la 66 iè place.

 

   J'essaie de mettre du rythme d'entré de jeux, mais la non plus, je n'ai pas de super sensations. Je roule pas si mal et gagne des places mais ce n'est pas facile. Et tout à coup : Patatra !!!!

   Les conditions climatiques deviennent infernales. Nous "chopons la pluie de "Gruffy" jusqu'à "Cusy". Des trombes d'eau, limites de la grêle, avec de fortes bourrasques de vent. C'est très difficile pour tout le monde et il faut s'accrocher. Mais je me dit que ce n'est rien à coté des concurrents du format "L" qui montent au sommet du Semnoz à 1700 m d'altitude : les pauvres ....

   Je suis gelé. J'ai les doigts engourdies, je ne sent plus mes pieds et je ne vois plus rien à cause de la buée sur mes lunettes : Que du bonheur. Heureusement, le temps s'arrange et la pluie cesse en rentrant sur Rumilly, mais pas le vent : Interdiction formelle de lâcher son cintre sous peine d'éjection.

  Bon, je signe quand même le 51 iè temps vélo (ce qui n'est pas si mal pour moi) et pose ma monture en 55 iè positions.

   Deuxième transition catastrophique. J'ai les membres tout engourdis et je n'arrive pas à "déclipsé" la jugulaire de mon casque, ni à enfiler mes baskets. Je perd 2 places dans la manœuvre.

 

   J'attaque la course à pieds prudemment mais les jambes répondent bien. Je me réchauffe assez vite et çà me fait vraiment du bien. Je cours à mon niveau et me fais plaisir dans cette discipline, même si, au final, je perds 9 places . C'est qu'ils courent vite les Gugus !!! Lol !!

 

  Aller, bonne petite compète, même si cela n'a pas été facile tout du long .... Le triathlon, c'est quand même plus sympa quand il fait beau !!!!

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2019 2 30 /04 /avril /2019 10:46

.

 

.



           Le 28 Avril  2019.                                                                          Villereversure  (01)

 

                                 Format : Championnat de France Longue Distance.

    

                                 Cap : 11 Kms  ;  Vélo : 61 Kms  ;  Cap : 10 Kms .
 




 



 Mon classement :         

                     -  Temps Total  :  3 h 56 ' 16 '' .............. 131 ié  Scratch.                                                                                                      
                                               
                                       -  Détails  :  Cap 1                .................  0 h  48 '  26 ''  (146 iè).
                                                         Vélo                  .................  2 h  08 '  36 ''  (113 iè).
                                                        Cap 2                .................  0 h  56 '  06 ''  (157 iè).

 

                                       - Participants : 211 Partants, 186 classés, 25 Abandons.

 


 

 

 

 

     Ce week-end, direction la petite bourgade de Villereversure, (à 15 petits kilomètres de Bourg-en-Bresse), pour le Duathlon du Revermont. Ce n'est ni ma spécialité, ni ma préférence, mais la proximité d'une épreuve "support" du Championnat de France me décide à participer !!

 

    Le temps n'est malheureusement pas de la partie et j'ai bien du mal à me motiver le matin même. Alternance d'averses et d'éclaircies dans une ambiance très fraiche.

 

    Le départ est fixé à 11h30 pour les filles et 11h35 pour les garçons.

    Je m'échauffe et tergiverse un peu sur la tenue à adopter car on vient de se prendre une belle rincée, un quart d'heure avant le coup de pistolet !!!

  

    La première course à pieds (de 11 kms) se déroule plutôt bien, même si le niveau est élevé et que çà court vite. Je boucle en 48' 26'' (Je m'étais fixé 50'). Un peu plus rapide que mes prévision, mais il y a du monde devant et je ne voulais pas trop perdre. Ce sera une erreur que je payerais dans la deuxième course à pieds.

  Pour l'heure, je termine en ayant déjà un peu mal aux cannes, ce qui n'est pas de très bon augure pour la suite...

  Transition sans soucis et c'est parti pour 61 kms de vélo bien sélectifs (950m de D+).

 

   D'entré, je n'ai pas de bonnes jambes. Je ne roule pas si mal mais je n'ai pas de bonnes sensations. Les conditions atmosphériques sont relativement difficiles : Pas très chaud, du vent et même un orage de mi-grêle, mi pluie .... Bref, ce n'est pas l'extase, je subis et ne me fais pas franchement plaisir.

 

   J'ai les cuisses dures et le froid contribue à me tétaniser les muscles. J'arrive bien fatigué à T2 et je ne suis pas mécontent de poser le vélo .... Je boucle quand même raisonnablement cette discipline, dans les temps que je m'étais impartis. Mais j’appréhende franchement la deuxième course à pieds, qui, je le sais, sera difficile.

   Aller, c'est parti pour deux boucles de 5kms chacune.

  Sans surprise, je ne peux pas mettre de rythme. Je suis "scotché" au bitume. J'ai les jambes "méga" lourdes et je n'avance pas. Du coup, je cours tranquillou en espérant ne pas choper de crampes et pouvoir terminer.

   Je réussi à ne pas marcher, mais c'est quand même laborieux : 56' pour ces derniers 10 kms (Loin des 50' envisagées). Et surtout dans la douleur. Je finis rincé, aussi bien physiquement que mentalement.

 

  Je n'étais pas super bien préparé et au regard du niveau, ça ne pardonne pas. Au delà du mauvais résultat, je suis quand même content d'avoir été au bout et de terminer la course.

DUATHLON DU REVERMONT 2019.
DUATHLON DU REVERMONT 2019.

       Les podiums avec les nouveaux champions de France 2019 de Duathlon.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mars 2019 1 11 /03 /mars /2019 11:12

.

 

 

 



 Le Samedi  9 mars 2019.                                                           Station : La Féclaz (Savoie).                           

 

                      Distance : 8 Km.       4 Tirs couchés et 5 Boucles de 1,6 Km.

                                  



 



                      Mon classement :                      1 er  Scratch.

                                                       

                 Temps : 30 mn 49 s .        (19/20 au Tir).                      

 

                Partcitipants :   27 Hommes.

 


     Bon, ben çà faisait pas mal de temps que je n'avais pas participé à une compétition. Malgré un hiver bien rempli sur le plan du ski (Environ 25 sorties de skate et quelques virées en ski de rando), je ne me suis aligné sur aucune épreuve : pas trop l'envie de concourir.

 

     Et puis là, j’apprends que le ski club de la Féclaz organise un biathlon populaire pour promouvoir ce sport auprès du grand public. Je trouve l'idée géniale et je "rameute" deux, trois acolytes pour m'accompagner dans ce périple.

     A savoir : Mon frère Stéphane, ainsi que Pascalou et Eric. Fabienne et mon père viennent, quand à eux, nous encourager.

 

 

      Je me suis régalé !!!!! Enfin ..... Devrais-je même dire, de l'avis de tous : Nous nous sommes régalés !!!!

      L'épreuve était super bien organisée et très ludique. Cà été un véritable plaisir de se prendre au jeu et de se glisser, le temps d'une matinée, dans la peau de petits "Martin Fourcade" en herbe !!! Lol !!!

 

    Trêve de plaisanterie ..... C'était une première pour l'organisation qui était au top. Et, au regard du faible nombre de participants, nous avons été choyé comme des princes : explications technique sur les carabines et la sécurité, essais de tir sans les skis, avec les skis, après quelques tours de pistes pour faire monter le cardio, etc...   Que du bonheur !!

 

 

      Coté performance, on c'est vite laissé prendre au jeu et chacun a fait monter les watts !!!

     C'est un très bel effort !! Et malgré la faible distance de la boucle, celui-ci nécessite une gestion de course intelligente. Entre la distance globale, celle de chaque tour et la gestion de la récupération avant le tir (pour ne pas arrivé "au taquet" devant la cible) il faut opérer un savant dosage .... Très tactique et très ludique : j'ai adoré !!!

 

 

    Au final, une super expérience qui restera dans les anales !!! Je re-signe directe pour l'année prochaine !!!

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2018 1 15 /10 /octobre /2018 15:00

 

 

 

 



Le 14 octobre  2018.                                                                    Lieu : Albens (Savoie).

 

                                   Format  :  Trail de 16 km et 600 m de D+.
 




 



Notre classement :      

       

                -  Temps Total  :          1 h 15 ' 07 ''     ..............       13 ié  Scratch et 4 ié Master.
                                                                                                                                                                                                                     

                - Participants : 233 partants.                                                                (5,6 %)

______________________________________________________________________________

 

     Aller, encore un petit "Trail" bien sympathique, entre les lacs d'Annecy et du Bourget, sur la commune d'Albens.

   Beaux parcours et belle organisation pour une jolie course à l'ambiance familiale. Un petit surplus de bénévoles sur certains croisements et au ravito de l'arrivée auraient peut-être été appréciable.

   Je m'y suis rendu avec Fabienne (Ma femme) et nous avons couru tous les deux sur la même épreuve. Mon Père est venu nous encourager et nous a gentillement inviter à manger le midi, pour clôturer cette belle petite matinée en beauté : Bien cool !!!

   Fabienne boucle en 1h50'53'' à la 167 iè places sur 233. (37 iè féminine sur 73).

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2018 2 25 /09 /septembre /2018 11:34

 

 

 

 



Le 22 Septembre  2018.                                                          Lieu : Saint Alban-Leysse (Savoie).

 

                                  Format  :  Mini-Trail de 9 km et 500 m de D+.
 




 



Notre classement :      

       

                -  Temps Total  :             50 ' 29 ''     ..............    15 ié  Scratch et 5 ié Master.
                                                                                                                                                                                                                     

                - Participants : 108 partants.                                                       (13,8 %)

______________________________________________________________________________

 

 

     Ce samedi, un petit "Trail" pour s'amuser. Ma femme c'est inscrite en duo, avec sa collègue Dorothée sur le 18 km (1300 m de D+). Je n'avais pas prévu de participer, mais du coup, je décide au dernier moment, de m'aligner sur le 9 km (500 m de D+).

 

    Faby et Doro s'élancent à 9h10, alors que mon départ n'est prévu qu'à 9h30. Nous effectuons donc un petit échauffement tous ensemble, puis elles vont se placer en "pré-grille". Je les encourage et retourne courir un peu avant mon heure.

 

 

    Je me place en première ligne et prend un très bon départ. Nous ne sommes pas nombreux et çà ne part pas trop fort. Mais dès les premières côtes, qui arrivent dès le premier kilomètre, le cardio monte en flèche et je ne peux pas suivre le rythme des premiers. Je suis obligé de temporiser si je ne veux pas "exploser" par la suite.

   Je manque un peu d'entrainement en terrain accidenté (Je cours plutôt sur le plat habituellement) mais j' arrive toutefois à me maintenir aux alentours de la quinzième place. Le parcours en forêt est très joli et après un début de course tout en montées, le tracé devient plus roulant et vallonné, avec de belle petites relances. Je me régale, mais me retrouve un peu isolé.

   Je maintien l'allure et on m'annonce 14 ième juste avant la descente. Je me lance en trombe mais souffre, là aussi du manque d'entrainement en terrain spécifique et les quadriceps me brulent.

   Je m'en sort plutôt bien malgré tout et me fait reprendre seulement par un seul concurrent sur la fin, pour finir à la quinzième place, après un bon duel dans les derniers kilomètres : Super !!!

 

 

    Et voilou !!!

   Je vais me restaurer au ravito de l'arrivée et je discute à droite à gauche avec les compétiteurs et les bénévoles en attendant l'arrivée des filles. L'ambiance est bien sympa.

  Une fois tout le monde rassemblé, Léane (Qui s'entrainait à la Féclaz) nous rejoint et nous allons prendre le repas tous ensemble, dans la salle des fêtes.

TRAIL  NIVOLET  CLASSIC  2018.TRAIL  NIVOLET  CLASSIC  2018.
TRAIL  NIVOLET  CLASSIC  2018.

.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2018 1 10 /09 /septembre /2018 15:02

 

 

 

 

 



Le 9 Septembre  2018.                                                   Lieu : Aix-les-Bains (Savoie).

 

         Format  "Distance Olympique" : Nataion  1.5 km, Vélo  46,5 km (D+ 650m), Course  10,2 km.
 




 



Mon classement                    -  Temps Total  :  2 h 40 ' 08 ''  ..............  43 ié  Scratch.

                                                                                                         11 iè Vétérans.
                                                                                                                                                                                                                                                                  
                                             -  Détails  :    Natation    .................  0 h  27 '  34 ''  (129 iè).

                                                                 T1             ................            1 ' 05 ''  (31 iè).


                                                                Vélo           .................  1 h  24 '  24 ''  (32 iè).

                                                                T2             .................           0 ' 46 ''   (24 iè).


                                                               Course       .................  0 h  46 '  17 ''  (106 iè).

 

 

                - Participants : 818 Partants, (330 Vétérans), 24 Abd et 5 Dsq                       (5,2 %).

______________________________________________________________________________

 

     Aller, de retour à Aix-les-Bains pour mon dernier triathlon de la saison. C'est toujours un plaisir de concourir dans ma ville natale. C'est aussi ici, que j'ai participé à mon premier format "M" ... en 2009. Nosatlie, nostalgie !!!

 

   Petite nouveauté toutefois, par rapport à l'année passé : le parcours vélo a été modifié et nous emmène au belvédère du Chat, au dessus de l’Abbaye d'Hautecombe, via le Col du Chat. 46,5 km pour 650m de D+.

 

    Je prends un bon départ et pose ma nage sans encombre jusqu'à la première bouée, mais je ne suis pas très efficace. J'ai du mal à mettre du rythme et je sent que je ne vais pas faire une très belle natation. J'ai du mal à m'orienter et je suis gêné par les vagues causées par les bateaux de l'organisation.

   Ça bouscule un peu au passage de la bouée, ce qui n'arrange rien et, en prime, nous rattrapons les filles qui sont parties dix minutes avant nous. Bref, c'est pas la cata, mais je galère un peu... Cà va mieux sur le retour, mais mes impressions se vérifies et le chrono n'est pas génial.

   Je sort 129 ième, un peu déçu de ma prestation mais d'un autre coté, je n'ai pas trop puisé dans mes réserves ....

  

    J'effectue, par contre, une très bonne transition et grappille 26 places, sans effort excessif dans cet exercice : déjà çà de gagné !!!

 

   J'enfourche ma monture et c'est parti pour 46,5 km de vélo. Je part à fond, quitte à prendre des risques pour la suite. N'ayant pas très bien nagé, j'aimerai reprendre un maximum de concurrents dans ma discipline favorite. Je double donc énormément de monde sur le plat des bords du lac. Je suis au taquet, mais je me régale, même si le rythme que je m'impose, ne me permet pas trop de regarder le paysage. En tous cas, çà paye !!! Je reprends 56 places entre le début du vélo et la mi-parcours.

  Je suis bien content. Le tracé me convient parfaitement et je fais une belle ascension. Le Col du Chat nous offre de magnifiques vues sur le lac du Bourget. Même si je connais par cœur (C'est mon terrain d'entrainement) j'en prends quand même plein les "mirettes" !!!

 

  

    Le retour se passe bien. Je fais une bonne descente, sans perdre de place (Ce n'est pas trop ma spécialité) et je reprend encore 7 concurrents le long du lac.

  Je pose le vélo en 40 ième position, avec une moyenne de 33 km/h pour un D+ de 650 m : Super content !!!

 

   Encore une transition bien réussie (24 ième temps) et c'est parti pour 10,2 km de course à pieds en deux aller-retour le long du lac (voie sur berges).

 

   Le premier tour se passe bien. J'ai de bonnes jambes et je réussi à mettre du rythme. Je sais qu'en posant le vélo à la 40 ième place, je vais être un peu juste à pieds. Mon objectif est donc de m'accrocher, de surtout ne pas craquer et de perdre le moins de place possible.

 

 

    Contrat rempli, même s'il à vraiment fallu que je m'accroche dans le deuxième tour, qui a été très éprouvant physiquement. Je ne perds que  trois places et je n'en attendais pas tant. Je suis content de ma course à pieds. J'ai réussi à bien gérer et j'ai pris plaisir dans l'effort !!!

  Je termine donc 43 ième au scratch (sur 818) et 11 ième vétérans (sur 330) : Heureux de cette magnifique journée.

  Le nouveaux site est vraiment sympa, l'organisation au top et les parcours magnifiques !!!! Sans oublier les super bénévoles, bien entendu : Merci à tous !!!

 

 

 

 C'était, normalement, mon dernier triathlon de la saison. Un petit peu de repos avant la saison de ski (Skating).
  Peut-être une ou deux petites courses à pieds pour s'amuser !!!!

 

 

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2018 2 04 /09 /septembre /2018 12:11

.

 

 

 

_______________________________________________________________________________

 

Le 2 Septembre 2018.                                                           St Pierre d'Albigny (Savoie).

                                               Format " S " ( Sprint ) :

                             Natation 750m ; Vélo 22 km (D+ 500m) ; Course 5 km.

________________________________________________________________________________

 

________________________________________________________________________________


               - Mon classement :

 

           - Temps Total  :  1 h 25 min 27 sec  ................. 22 ié Scratch.  (8 ie Master).



          - Détails :                       Natation ..................   14 ' 14 '' (29 iè).

                                                      T1  ..................     0  ' 57 " (17iè).
                                                  Vélo  ...................   49 ' 06 '' (26 iè).

                                                      T2  ...................   0 ' 37 " (13 iè). 
                                               Course  ...................  20 ' 33 '' (43 iè).

 

         - Participants : 329 Partants ; 5 Abds et 1 Dsq.                              (6,7 %).

________________________________________________________________________________

 

     

     Superbe "petit" triathlon, organisé par le club de Chambery, à deux pas de la maison. Mon fils Rémi me fait le plaisir de m'accompagner, c'est bien sympa.

 

    Cela faisait un petit moment que je n'avais pas couru sur une distance aussi courte. Mais comme c'est toujours profitable de varier sa pratique, je suis content de venir me "frotter" sur ce format. Çà me fera travailler la vitesse et les enchainements.

   Il fait beau, le site et les paysage sont magnifique et l'ambiance bien sympa : Que demande le peuple !!!!

     

      La natation se déroule dans le lac de Carouge à l'eau pas très chaude (Annoncé à 18,4° C) mais agréable en combinaison.   

 

     

      Je me laisse un peu surprendre au départ : Je n'ai rien entendu et vu les gars autour de moi s'élancer. Je ne demande pas mon reste et me jette à l'eau en trombe.

     Je fournis, d'entré de jeux, un effort violent pour ne pas me faire "dévorer" par la meute. Çà frotte un peu à la première bouée, puis çà va mieux ensuite. Je cravache quand même bien dans cette discipline et sort de l'eau à la 29 ième place, bien content de ma prestation.

    

    Après une première transition éclaire, j'enfourche ma monture sur les chapeaux de roues !!

     Le parcours vélo présente un profil bien sélectif, enchainant grosses montées à fort pourcentages, descentes techniques et portions vallonnées. Quasi pas de plat, pour un magnifique tracé, très varié et grand luxe, sur route fermé à la circulation : Que du bonheur. Je me suis régalé, même s'il m'a bien bruler les "cuissots" !!! Je gagne 9 places et pose le vélo en 20 ième position.

   

     Deuxième transition (Sous les encouragements de mon fiston) encore mieux réussie que la première (13 ième temps). Et c'est parti pour 3 boucles autour du lac. Je suis bien et je prends beaucoup de plaisir sur ce tracé fort sympathique. Je sort une belle course à pieds par rapport à mon niveau, même si je perds 2 places.

 

   Au final, je suis pleinement satisfait de ma course et je termine donc 22 ième.

   J'ai passé un excellent moment et les parcours m'ont beaucoup plus !!!

 

 

 

   Prochaine course presque à domicile : Triathlon d'Aix-les-Bains, le dimanche 9 septembre 2018.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 août 2018 2 28 /08 /août /2018 11:45

.

 

 

 

 



                Le 25 Août  2018.                                                            Saint Rémy de Maurienne (Savoie).

                                                         Format  "Distance M"  : 

 

                             Nataion 1,3 km ;  Vélo 53 km (D+ 2200m) ;  Course 7 km (D+ 150m) .
 




 



     Mon classement :

 

              -  Temps Total  :    3 h 44 ' 24 ''  .............  35 ié  Scratch.     (8 iè Master; 5 iè M2
                                                                                                     
                                              
              -  Détails  :                        Natation  ................       23 '  27 ''   (34 iè).

 

                                                      Vélo       ................  2 h 44 '  21 ''   (32 iè).


                                                     Course    ................       36 '  36 ''  (47 iè).

 

 

            -  Participation  :  209 Partants  ( 201 Classés ; 8 Abds ) .                  (16,7 %).

______________________________________________________________________________

.

 

      Ce week-end, retour au Triathlon de la Madeleine.

     Je suis accompagnée de ma femme et de Karinette (une amie) qui concourront sur le "format S" alors que je m'alignerais sur le "format M", c'est bien cool. Mon Père et Léane viennent nous encourager, Rémi s’étant blessé au rugby est contraint, quand à lui, de rester à la maison.

    Le Triathlon de la Madeleine est une superbe "petite" épreuve auquelle j'avais déjà participé (pour la première fois) l'année passée. "Petite" par le nombre de participants, mais pas par le dénivelé vélo, qui est plutot "gigantesque" par rapport aux kilométrage : 2200 m de D+ pour 53 km sur le "M" et 1200 m de D+ pour 20 km sur le "S" !!! Ouf !!!

    C'est "LE" triathlon montagne par excellence !!!

.

                     Les fameux lacets de Montvernier : Fabuleux !!!!

   J'adore cette épreuve à l'ambiance "familiale" et d’où ce dégage une véritable convivialité. L'organisation est au top et les bénévoles super sympas !!!Elle a, de plus, la particularité (comme c'est aussi le cas à l'Alpe d'Huez) d'avoir deux parcs de transition distincts. Un à la sortie du plan d'eau de Saint Rémi de Maurienne et l'autre à l’attaque de la course à pieds à Saint François Lonchamps (à 1650m d'altitude). Ce qui permet d'obteni un "parcours en ligne" de toute beauté.

TRIATHLON DE LA MADELEINE  2018
TRIATHLON DE LA MADELEINE  2018

  Coté performance, je suis très satisfait de ma course. Tout c'est super bien passé et j'ai pris beaucoup de plaisir malgré la difficulté.

 

  Je prends un bon départ en natation et effectue une bonne prestation. Je me régale et sort 34 ième de l'eau.

  Le vélo ce passe bien aussi, même si, au regard de la difficulté, il est difficile de ne pas avoir de petits coups de moins bien à certains endroits. Mais je gère plutôt bien et je pose ma monture 32 ou 33 iéme, content. Là aussi je me fais bien plaisir, même si l'exigence du tracé ne fait pas que du bien !!! Lol !!!

  

      Je termine par une belle course à pieds ou je perds une ou deux places. Cà été un peu dur dans les côtes, mais je suis globalement très satisfait.

 

 

     Au final, une superbe course montagnarde avec des parcours magnifique mais très ardus dans un décor de carte postale. Fabienne et Karine se sont elles aussi bien fait plaisir sur le format S. Nous avons vraiment passés un bon moment tous ensemble, sans oublier nos deux valeureux supporters : Ma Poulette et son Pépé !!!

    C'était une bien belle journée sportive comme on les aime !!!!

 

 

 

   Prochain rendez-vous le Dimanche 2 Septembre pour le Triathlon de Saint pierre d'Albigny (Format S)
 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2018 3 20 /06 /juin /2018 09:01

.

 

 

 



            Le 9 Juin  2018.                                                                          Saint-Jorioz (Haute-Savoie).

 

                                  Format  "Distance Ironman"  Xtrem Triathlon serie : 

 

             Nataion 3,8 km ;  Vélo 183 km (D+ 4300m) ;  Course 42,195 km (D+ 1300m).
 




 



     Mon classement :

 

              -  Temps Total  :    15 h 43 ' 19 ''  ..........  119 ié  Scratch.  (19 iè V2)
                                                                                                     
                                              
              -  Détails  :                        Natation  ................   1h  05 '  52 ''   (84 iè).


                                                          T1       ................          02 '  55 " (49 iè).

 

                                                      Vélo       ................    8 h 12 '  47 ''   (113 iè).

 

                                                         T2       ................        03 '  32 "  (149 iè).


                                                     Course    ................   6 h  18 '  15 ''  (?? iè).

 

 

             -  Participation  :  400 Partants  (345 Classés ; 55 Abds ) .             (29,75 %).

 


         Réveil à 3h00 du matin !!!

    Cà va plutôt bien et je n'ai pas trop mal dormi. Nous avons passé la nuit dans le camion, sur le parking de la compétition, et nous sommes à proximité du parc à vélos. Fabienne se lève avec moi, c'est bien cool !!! J'entame mon plat de pâtes préparé la veille : Et surprise, çà "descend" tout seul. J'ai faim et je suis agréablement surpris de la facilité avec laquelle j’engloutis mon petit déjeuner spécial "effort longue distance" !!!

.

 

    Aller, il est 3h45 et je file déposer mes sacs au parc de transition avant de rejoindre le quai d'embarquement. Un bisous à ma chérie qui m'a gentillement accompagnée et je monte à bord du "Libellule" aux alentour des 4h10. Le bateau nous emmènent au milieu du lac d'Annecy, pour un départ dans l'eau prévu à 5h30.

   Le trajet est bien sympa. J'ai une place assise et je discute avec les gars qui m'entourent. L'ambiance est détendu. Je n'ai aucun stress. Je suis bien et je profite pleinement de l'instant présent, heureux d'être là.

   Puis le bateau s'immobilise et la tension monte d'un cran au moment d'enfiler sa combinaison. C'est le grand saut et un petit échauffement pour rejoindre la ligne de départ entre deux grosses bouées blanche en forme de cube.

 

 

                     5h30 : Un grand coup de "corne de brume" et c'est parti !!!!!                Les fauves sont lachés pour une très grosse journée de sport ....

 

 

   Je suis en première ligne et prends un excellent départ. Cà frictionne un peu jusqu'à la première bouée, mais rien de bien méchant. Puis je trouve rapidement ma place et mon rythme. Le jour se lève déjà et la clarté est bonne, je n'ai aucun problème d’orientation. Je suis bien et je peux poser ma nage, m’appliquant du mieux possible sur la technique. Je me fais plaisir, même si je trouve la fin un peu longue : Il faut quand même les tenir ces 3,8 km !!!

   La dernière ligne droite avec, en vue, l'arche "Red Bull" synonyme de fin des hostilités aquatiques, me fait "vibrer". La sortie est un moment magique, avec le public massé de chaque coté de l'allée et mes supporters attitrés qui donne de la voix : C'est génial et je me régale !!!  De plus, le sentiment de réaliser une bonne performance est concrétisé par le chrono : 1h05 min. Je sort 84 iè de l'eau et égale, par la même occasion, mon record sur la distance (Embrunman 2016) : La journée débute sous les meilleurs auspices.

.

 

     Après une transition expresse, j’enfourche ma monture et c'est parti pour 183 km de vélo et 4300 m de D+.

 

   Le parcours est magnifique, mais très difficile, avec pas moins de sept ascensions. Nous gravissons le col de l'Eschaux par Saint Eustache, directement suivi par la montée du Mont Semnoz, point culminant du tracé. 29 km de grimpette pour se mettre en jambe... Je reste prudent et évolue à mon rythme pour commencer ce long périple. Mais même en étant prudent, l’ascension "asticotte" quand même bien les jambes. La difficulté est contre-balancée par les superbes vues, d'abord sur le lac d'Annecy, puis sur la chaine des Aravis et le Mont-Blanc ensuite.

APLSMAN  2018
APLSMAN  2018

    La première descente restera pour moi un calvaire : Route détrempée et visibilité réduite par des bancs de brouillard. Je suis à l'arrêt !!! Je n'arrive pas à me relâcher. Je suis crispé et de ce fait, je n'avance pas. Sanction immédiate, je me fais doubler par plusieurs compétiteurs ... Mais qu'à cela ne tienne, je ne suis pas à l'aise et je préfère perdre un peu de temps plutôt que de me "boiter" et tout ruiner.

 

   La portion suivante est une des rares section plate du parcours. Elle nous emmène du pieds du Semnoz à Lescheraines. Je déroule bien et en profite pour bien m'alimenter et m'hydrater.

.

 

    L'ascension suivante, le col de Plaimpalais, ne présente pas de difficulté particulière, si ce n'est sa longueur et ces grands bouts droit pouvant être psychologiquement éprouvant. S'en suit une longue et belle descente, rapide, très agréable et cette fois-ci sèche sur Saint Jean d'Arvey. Bien négociée avec beaucoup de plaisir.

   A gauche toute pour grimper le "Col des prés", ascension de 8 km, difficile, avec de gros pourcentages à plusieurs endroits. Je le négocie plutôt bien mais me dit que çà risque d'être plus compliqué au deuxième passages.

.

 

   Je franchis le Col aux alentours des 11h00 et suis, pour le moment, "tip-top poil" dans le Timing que je m'étais fixé. Beaucoup de supporters au sommet : La troupe du début s’agrandit avec les voisins, les amis, ma belle mère et ma belle soeur. Tous me font une magnifique "Hola" et j'ai l'impression de passer en tête du "tour de France". C'est fantastique et çà me fait trop plaisir. Je suis "re-booster" à bloc pour le deuxième tour. 

    Effectivement, nous redescendons sur Lescheraines avant d'effectuer une deuxième boucle, avec de nouveau, l'ascensions des Cols de Plaimpalais et des Prés. Nous filons ensuite sur Le Chatelard avant de remonter sur le Col de l'Eschaux et de basculer sur la descente finale, qui nous ramène à Saint-Jorioz.

   183 km, 4300 m de D+ et 8h12min le "cul" sur la selle. Je signe le 113 iè temps vélo et suis pleinement satisfait, même si j'avais prévue 8h00. J'ai perdue l'avance que j'avais gagnée en natation mais reste dans mes prévisions.

 

 

    J'effectue une deuxième transition correcte et m'élance à 14h57min sur le marathon : J'avais prévue 15h00. Je suis donc dans les clous, mais je n'ai pas de marge. Je n'ai droit à aucun pépin, aucune défaillance et je dois couvrir les 25 premier kilomètres de course à pieds à 10 km/h de moyenne, si je veux sonner la cloche avant 17h30 et m'octroyer ainsi, le droit de monter au sommet du Mont Semnoz.

.

 

    Je me sent bien et je part sur les chapeau de roues. Nous devons, dans un premier temps, couvrir trois tours de 8,5 km chacun. Je suis content de changer de discipline et les jambes répondent présentes, c'est bien cool !!! Je boucle le premier tour en 45'18 et les deux suivant en 49' et des brouettes. Je fais très attention de bien m'hydrater et je mange un peu de salé sur les ravitos, çà me change de tout le sucré que j'ai ingurgité jusqu'à présent.

   Le dernier tour est plus difficile, aussi bien physiquement que psychologiquement. Je suis obligé de cravacher un peu car je ne voudrais pas louper le "cut-off" pour une poignée de minutes. Je parviens à garder le même tempo, mais çà devient plus dur et la fatigue musculaire commence à me rappeler à l'ordre. Je boucle quand même ces 25 premiers kilomètres en 2h26min (A 10,2 km/h de moyenne) et sonne la cloche à 17h23.

.

 

      YESSSSSS !!! Trop content !!!! Que du Bonheur !!!! Contrat rempli !!!!

                       Grande émotion et beaucoup de joie !!!!

 

 

   Je vais pouvoir poursuivre mon périple. Gravir les 17 derniers kilomètres (D+ 1300 m) et tenter d'atteindre le point culminant du Mont Semnoz (1699 m) , accompagné de ma chérie : C'est le pied !!!

 

    Cette dernière partie se fera en marche rapide, car je ne peux plus courir et l'itinéraire comporte de nombreuses portions très raide. Je suis trop heureux de partager ces instants magique avec ma femme qui me sera d'un très grand renfort psychologique. La grande majorité des concurrents qui nous entourent sont eux aussi accompagnés de leur compagne et eux aussi sont en mode "marche rapide".

.

 

   L'ambiance est vraiment sympa et l'atmosphère de la compétition change radicalement à  partir du "tournant" (Endroit ou nous sonnons la cloche et débutons la partie "trail"). Nous sommes, pour la quasi totalité des compétiteurs qui évoluent à nos cotés, plus en mode "rando" qu'en mode "course". Attention, rando rapide quand même, cela va de soit, mais le chrono devient secondaire et nous sommes beaucoup moins "obnubilé" par la montre !!!

   C'est une chouette expérience et c'est la première fois que je vis une fin de ce type sur un Ironman. C'est une nouveauté qui m'apporte de nouvelles sensations. Une nouveauté que je peux pleinement partagé avec Fabienne et qui bouscule totalement mes repères de fin de courses habituelles.

    Cerise sur le gâteau, mon père et mes deux loulous sont descendus nous encourager sur le haut du parcours. Je suis trop content de les voir, surtout que je ne m'y attendais pas du tout : Quel belle surprise.

 

 

    Ils repartent pour ne pas louper notre arrivée. Le sommet se rapproche petit à petit. Et malgré une immense fatigue accumulée, je ne suis pas trop mal. Nous terminons à un rythme soutenu et franchissons la ligne main dans la main sous les acclamations de nos joyeux suporters.

 

 

.

.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 juin 2018 2 12 /06 /juin /2018 13:20

.

 



            Le 9 Juin  2018.                                                                          Saint-Jorioz (Haute-Savoie).

 

                                  Format  "Distance Ironman"  Xtrem Triathlon serie : 

 

             Nataion 3,8 km ;  Vélo 183 km (D+ 4300m) ;  Course 42,195 km (D+ 1300m).
 




 



     Mon classement :

 

              -  Temps Total  :    15 h 43 ' 19 ''  ..........  119 ié  Scratch.  (19 iè V2)
                                                                                                     
                                              
              -  Détails  :                        Natation  ................   1h  05 '  52 ''   (84 iè).


                                                          T1       ................          02 '  55 " (49 iè).

 

                                                      Vélo       ................    8 h 12 '  47 ''   (113 iè).

 

                                                         T2       ................        03 '  32 "  (149 iè).


                                                     Course    ................   6 h  18 '  15 ''  (?? iè).

 

 

             -  Participation  :  400 Partants  (345 Classés ; 55 Abds ) .             (29,75 %).

 


 

ALPSMAN  2018.ALPSMAN  2018.

       Samedi 9 juin 2018. Sommet du Mont Semnoz. Altitude : 1699 m.

    Le jour faibli et la lumière devient plus rasante. Dans le lointain, le Mont Blanc écrase de sa prestance, imperturbable, majestueux... Après une journée de course inoubliable c'est dans ce décor somptueux, que je franchis, main dans la main avec ma chérie, la ligne d'arrivée de l'Alpsman, aux alentours des 21h15.

    Mes deux Loulous, ainsi que mon père sont là pour nous accueillir et clôturer en beauté un périple fantastique commencé très tôt le matin (réveil à 3h00), sur les bords du lac d'Annecy.

Une petite vidéo de présentation de la "bête" !!!

      Je fais parti des 156 heureux "Top Finishers".

   C'est à dire des compétiteurs qui ont franchis le passage dit du "Tournant" avant 12h00 de course. Et qui, après avoir fait sonner la fameuse "Cloche" (Devenue bientôt mythique), se sont vu attribuer l'autorisation de monter jusqu'au sommet du Mont Semnoz  (Accompagner ou non, selon leur souhait, de la personne de leur choix).

  189 Participants n'auront pas ce privilège et termineront leur marathon aux bords du lac, pour devenir : "Lake Finisher".

  Et 55 malheureux n'iront pas au bout de l'épreuve et jetteront l'éponge pour différentes raisons.

  

   Beaucoup d'émotions donc, tout au long de cette journée marathon. Mention spécial pour le "Finish" et ces 17 derniers kilomètres (1300m de D+) partagés avec ma femme. Plaisir immense de pouvoir savourer, main dans la main, cette arrivée si particulière.

 

  Que du bonheur : Je suis aux anges !!!!!!

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de David : Triathlon Sport Passion
  • : Carnet de route de ma participation à différentes compétitions ou épreuves sportives, particulièrement en Triathlon.
  • Contact

Profil

  • David
  •    Né en Avril 1970 à Aix-les-Bains, je suis marié et papa de deux enfants. 
  Je pratique différents sports, souvent en relation avec la montagne, depuis de nombreuses années. Et le triathlon depuis 2009.
  • Né en Avril 1970 à Aix-les-Bains, je suis marié et papa de deux enfants. Je pratique différents sports, souvent en relation avec la montagne, depuis de nombreuses années. Et le triathlon depuis 2009.

Recherche